Skip to main content
Featured Video Play Icon

Le jardin des Folies-Siffait sur la commune du Cellier

La première fois que je suis allée aux Folies Siffait, j’ai imaginé tout ce que cet endroit unique pouvait évoquer: au bord de la Loire, a une quarantaine de km de Nantes, on découvre avec surprise un exercice architectural, une curiosité botanique, une belle histoire d’amour entre un lieu et des hommes, un lieu un peu surréaliste que tout le monde aura plaisir à voir.

Maximilien Siffait, dont je ne ferai pas ici la biographie, était architecte. Il tomba sous les charmes des bords de Loire, fit l’acquisition d’une propriété, et décida d’y construire une » folie ».
Mode du XIXè très prisée des armateurs de la région, celle-ci n’a jamais été habitée. Sur un plateau schisteux à 40 mètres au-dessus de la Loire, il décida d’abord de faire un belvédère, puis des terrasses (23 sont comptées, en cul de sac) se reliant par des escaliers, avec des petites tours garnies de niches, des balustrades… Champtoceaux 027On ne comprend pas vraiment ce qu’il a voulu faire; la mort a alors emporté celle qu’il aimait tant,et il n’a rien pu finir. Oswald, son fils en fut l’héritier, et en tant que botaniste, décida d’y mettre sa patte. Des couleurs (disparues aujourd’hui), des mannequins de cire, et des arbres, des plantations au gré des niveaux: plus de 300 espèces ont été trouvées. C’est en 1929 que ce site pris le nom de « Folies Siffait » (prononcer le t à la nantaise !).

Mais les arbres, en grandissant devinrent un danger pour l’architecture. L’histoire de ce site est très bien racontée sur le site du Cellier http://www.lecellier.fr, nom de la commune où il se trouve. Je ne m’étendrai pas davantage, si ce n’est pour vous dire d’aller vous promener là-bas lors d’une journée du patrimoine, c’est vraiment étonnant. Champtoceaux. La Loire vous invitera aussi a faire d’autres découvertes, de vins, d’histoire, de visites. Au bout de la route que vous prendrez pour aux Folies, dégustez quelques bons vins de Loire au domaine des Génaudières.

Lire la suite, cliquez ici

Vous pensez être incollable sur le patrimoine de France ? Testez-vous !
Répondez aux 15 questions et découvrez votre classement
Nous non plus nous n'aimons pas les spams. 100% sans spam !